Vos pneus sont-ils prêts pour la pluie de l’automne?

Vos pneus sont-ils prêts pour  la pluie de l’automne?

Les premières pluies de l’automne rendent la chaussée glissante. L’huile et la saleté qui ont imprégné l’asphalte pendant l’été refont surface lors des premières pluies tièdes, créant ainsi des conditions de conduite dangereuses, même pour les conducteurs expérimentés.

Les pneus de votre véhicule sont-ils adaptés à la chaussée glissante?

Selon Dan Zielinski, de la Rubber Manufacturer's Association, l’automne est la période idéale pour l’inspection des pneus. L’usure normale et la détérioration causées par la conduite sur la chaussée chaude de l’été peuvent avoir des conséquences néfastes sur les pneus de votre voiture.

« Les signes à surveiller sont notamment les fentes, les bosses, les coupures et les abrasions », explique M. Zielinski. « Ces signes peuvent se trouver sur n’importe quel pneu exposé aux intempéries. »

Le problème n’est pas l’ancienneté du pneu, mais son état. Des pneus de plusieurs années peuvent être encore très bons à condition d’avoir été bien entretenus, ajoute M. Zielinski.

Il faut pour cela effectuer une permutation régulière des pneus et vérifier tous les mois s’ils sont bien gonflés. Sur la plupart des véhicules, la rotation des pneus doit se faire tous les 5 000 miles ou 8 000 km.

« Ne faites jamais réparer un pneu dont le flanc  est endommagé », dit M. Zielinski.

La chaleur est l’ennemie de la longévité des pneus, poursuit M. Zielinski. Un pneu qui n’est pas suffisamment gonflé crée de la chaleur, ce qui peut l’endommager avec le temps.

L’air frais de l’automne peut aussi entraîner le sous-gonflage des pneus. M. Zielinski conseille de faire une inspection visuelle des pneus tous les mois afin d’y détecter les coupures, les points d’usure, le sous-gonflage et les dommages aux flancs.

Les problèmes du gonflage insuffisant sont exacerbés par le poids. Par exemple, le transport de plusieurs membres d’une équipe de l’école secondaire, avec leur équipement, peut exercer une tension supplémentaire sur les pneus.

« Un poids supplémentaire augmente la chaleur des pneus et le risque de défaillance. »

En entretenant convenablement vos pneus, vous augmenterez la durée de vie utile de la bande de roulement et consommerez moins d’essence. Votre véhicule perd 10 % au chapitre de l’économie de carburant pour chaque 5 à 7 livres (34 - 48 kPa) de pression d’air en moins, indique M. Zielinski.

Comment les conducteurs peuvent-ils tirer le plus grand parti possible de leurs pneus? M. Zielinski suggère ce qui suit :

  • Vérifiez tous les mois si les pneus sont bien gonflés pour ne pas qu’ils roulent sur le flanc.
  • Vérifiez  s’il n’y a pas de fentes, de bosses et d’usure inégale sur les pneus.
  • Permutez vos  pneus à intervalles réguliers, pour ainsi empêcher l’usure inégale. La méthode de permutation varie en fonction du véhicule et des pneus.
  • Exigez un bouchon et une rustine lorsque vous faites réparer un pneu crevé et non pas seulement un bouchon. Le bouchon peut se détacher et le pneu se dégonflera de nouveau.
  • Chaque fois que vous passez sur un nid-de-poule, accrochez une bordure ou un caniveau, vérifiez si le pneu n’est pas endommagé.

Ne réparez pas un pneu dont le flanc a été endommagé, par exemple par un clou; remplacez-le.