De bonnes habitudes de conduite qui contribuent à recharger et à prolonger la durée utile de la batterie

 
Une batterie faible risque de vous laisser tomber à plat, littéralement.  Les batteries n’ont pas toutes besoin d’entretien, mais certains conseils de base peuvent tout de même contribuer à en prolongée la durée de vie utile.
 
Une batterie automobile se compose d’éléments en plomb et en plastique. Elle renferme une solution électrolytique d’acide sulfurique et d’eau. Lorsque vous tournez la clé de contact, cette solution produit une pointe d’énergie de haute tension.
 
Selon le Battery Council International, la majorité des batteries automobiles fabriquées aujourd’hui ne nécessitent aucun entretien. Autrement dit, vous n’avez pas à vérifier le niveau du liquide ni à en ajouter.  Les batteries s’accompagnent toujours des directives de leur fabricant, et tous les automobilistes devraient suivre ces directives à la lettre afin de préserver la durée utile de leur batterie.
 
« Si un bouchon de batterie est conçu pour être ouvert, il s’ouvrira alors sans trop d’effort, explique Randy Hard, président de BCI et chef de la fabrication des batteries haut de gamme à Russell Springs, au Kentucky. En forçant l’ouverture d’un bouchon, vous risquez de causer des dommages permanents à la batterie. »
 
BCI émet les lignes directrices suivantes concernant les batteries :
 
  • Déterminez le type de batterie de votre véhicule. Les batteries « sans entretien » ne nécessitent pas d’ajout de liquide. Recherchez les directives à l’intention de l’utilisateur ou une étiquette qui recommande de ne pas ouvrir les bouchons de la batterie. Même s’ils semblent parfois pouvoir s’ouvrir, les bouchons peuvent être collés ou scellés. 
  • Les batteries qui requièrent un entretien ont parfois besoin qu’on leur ajoute de l’eau dans les climats plus chauds ou lors d’une canicule. Lisez l’étiquette de la batterie et suivez les indications du fabricant.
  • Pour vérifier le niveau de liquide : Certaines batteries sont dotées de bouchons amovibles. D’autres comportent un « œil magique » - un petit dispositif rond qui flotte sur le dessus de l’électrolyte. Ou encore, la batterie peut être logée dans un boîtier transparent qui vous permet de vérifier le liquide sans ouvrir les bouchons.
  • Ajoutez du liquide au besoin (dans les batteries avec entretien seulement). Si le niveau de liquide est bas, ajoutez un peu d’eau distillée. N’utilisez pas d’eau du robinet. Selon le Battery Council, l’eau du robinet peut contenir du chlore ou d’autres produits chimiques pouvant modifier la composition de l’électrolyte.
  • Inspectez les bornes de la batterie (là où les câbles sont reliés à la batterie). Assurez-vous que les connexions sont bien serrées et exemptes de corrosion. On peut nettoyer la corrosion sur les bornes au moyen d’une brosse (comme une vieille brosse à dents) et d’une pâte faite de bicarbonate de soude et d’eau.
  • Remplacez la batterie au besoin. Les batteries finissent éventuellement par s’épuiser, même si elles sont bien entretenues. Achetez une batterie de rechange compatible et – si vous la posez vous-même – suivrez les instructions fournies avec la batterie.
  • Faites vérifier le système de charge de votre véhicule. Des problèmes au niveau de votre système électrique pourraient causer l’épuisement ou la défaillance prématurée de la batterie.
« Dans un système à régulateur de tension adéquatement conçu, une perte d’eau ne devrait pas entraîner la panne d’une batterie sans entretien, explique M. Hart. Les batteries d’accumulateurs au plomb satisfont notre appétit vorace pour une énergie propre, recyclable et recyclée sous le capot, et il importe de s’assurer de leur fonctionnement optimal. »

batterybasics.jpg
 
Pour en savoir plus sur l’entretien de la batterie, consultez les sites Web suivants :
 
________________________________________
 
Article de Jay Alling, rédacteur en chef de Sensible Driver. Vous pouvez écrire à jay@sensibledriver.com.