Assurez-vous que la batterie de votre véhicule résiste à la température hivernale

Partez à la montagne pour un week-end de ski et vous risquez d’être désagréablement surpris si vous laissez votre véhicule à l’extérieur toute la nuit.

Lorsque vous tournerez la clé de contact le lendemain matin, tout ce que vous risquez d’entendre, c’est « clic clic », indiquant que votre batterie est presque à plat. L’arrivée du froid coïncide avec le début de la saison des « démarrages secours », car les batteries automobiles ont du mal à faire démarrer des moteurs frigorifiés.

« Les démarrages secours constituent l’un des services d’assistance routière les plus sollicités », explique Jennifer Mack de l’American Automobile Association. 

Mme Mack recommande de s’adresser à un technicien dûment formé car les problèmes de batterie gelée, de bac d’accumulateur fissuré ou de concentration trop faible d’électrolyte peuvent présenter un risque de blessures ou même d’explosion.

Et une fois que le véhicule aura démarré, il faudra peut-être plusieurs heures à la batterie pour se recharger complètement, surtout en hiver. Les nombreuses fonctions dont sont dotés les véhicules d’aujourd’hui exigent beaucoup de la batterie et peuvent l’épuiser presque complètement. Une recharge lente ou une charge d’entretien pourrait remédier au problème d’une batterie fortement déchargée.

Un module de recharge portatif et un jeu de câbles d’appoint peuvent vous aider à réénergiser votre véhicule. Tenez compte des conseils suivants pour assurer le bon fonctionnement de votre batterie cet hiver :

  • Vérifiez toute trace de corrosion sur votre batterie, qui se reconnaît à la formation d’une matière blanchâtre autour des bornes. Signalez ce problème à votre conseiller technique, car la corrosion risque de causer des dommages permanents à votre batterie et doit être enlevée avec prudence. 
  • Vérifiez la présence de pâte anticorrosion sur les bornes. Cette substance visqueuse favorise également la bonne connexion des câbles.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de câbles desserrés qui pourraient empêcher la recharge adéquate de la batterie de votre véhicule. Des cosses trop ou pas assez serrées peuvent aussi endommager une batterie.
  • Voyez si la batterie de votre véhicule comporte un bouchon amovible. Si tel est le cas, il importe de vérifier régulièrement le niveau du liquide et de remplir la batterie selon le besoin. Demandez à votre conseiller technique de vérifier le niveau du liquide lorsque vous apportez votre véhicule à la révision, ou si vous partez en voyage.
  • Consultez votre manuel du propriétaire ou renseignez-vous auprès de votre conseiller technique avant d’ajouter du liquide à votre batterie. L’usage d’eau du robinet pourrait écourter la durée de vie de la batterie car cette eau contient des produits chimiques et minéraux. De plus, l’acide contenu dans le liquide pour batterie risque d’abîmer les vêtements, et de causer des lésions à la peau ou aux yeux.
  • Faites preuve d’une grande prudence si vous n’avez encore jamais utilisé de câbles d’appoint pour redémarrer un véhicule ou rechargé une batterie. Consultez votre manuel du propriétaire pour connaître la marche à suivre ou demandez assistance à votre conseiller technique.
  • Évitez d’essayer de redémarrer un véhicule dont la batterie est gelée ou d’y appliquer une charge d’entretien. De même, il n’est pas prudent de redémarrer ou de charger une batterie dont le niveau d’électrolyte est bas. Cela pourrait causer la rupture ou l’explosion de la batterie.