13 conseils pour rouler sans souci en hiver

La plupart des conducteurs savent qu’il est important de faire effectuer une vidange d’huile et une permutation des pneus tous les 8 000 km environ. Mais que dire des multiples inspections qui contribuent à préparer votre véhicule pour l’hiver?

Vous semblez avoir remarqué que votre véhicule démarre moins facilement, que vos phares éclairent moins bien, et que vos vitres électriques fonctionnement plus lentement? Ce sont tous là des signes avant-coureurs pouvant signaler une batterie en perte de vitesse.

« Les véhicules d’aujourd’hui sont des machines extraordinaires, et rares sont les problèmes lorsqu’ils bénéficient d’un bon entretien, souligne Tony Molla, vice-président des communications au National Institute for Automotive Service Excellence. Un technicien professionnel accrédité par l’ASE est en mesure de résoudre 90 % des problèmes liés à l’entretien d’un véhicule, et de vous aider ainsi à profiter d’un véhicule qui fonctionne rondement dans des conditions routières rigoureuses, comme en hiver. » 

Ou alors, peut-être qu’un thermostat désuet provoque la surchauffe de votre véhicule – oui, même en hiver!

Selon M. Molla, des baisses et des hausses de température soudaines peuvent causer des problèmes de batterie. Et une batterie faible peut s’épuiser du jour au lendemain.

« Avec le temps, les batteries finissent par perdre de leur efficacité, explique M. Molla. Le meilleur moyen d’éviter une telle situation consiste à faire vérifier régulièrement le système de charge de votre véhicule. »

Ceci dit, l’été crée d’autres problèmes qui peuvent demeurer insoupçonnés jusqu’en plein cœur de l’hiver, poursuit M. Molla. Votre liste d’inspections « avant l’hiver » devrait englober le moteur, les pneus, le pare-brise et la carrosserie. Prenez note des petits indices que vous observez : démarrage plus lent, affaiblissement des phares, grincement des freins, ampoules grillées, balais d’essuie-glaces fendillés.

« Plus vous serez en mesure de donner une liste complète à votre fournisseur de services, plus vous serez satisfait, souligne M. Molla. Une bonne inspection peut contribuer à déceler les problèmes avant de vous retrouver en panne. »

M. Molla recommande d’inclure les 13 points suivants dans votre liste de vérification préhivernale :

1.     Vos phares et feux arrière fonctionnent-ils adéquatement? L’angle d’éclairage de vos feux de route est-il approprié? Demandez à quelqu’un de vérifier si vos feux d’arrêt s’allument lorsque vous appuyez sur la pédale de frein. Actionnez vos phares et vos feux de route contre un mur à partir d’une surface plane (comme à l’intérieur de votre garage).

2.     Votre système de chauffage et votre dégivreur fonctionnent-ils correctement? Essayez-les pour vous en assurer. Le problème peut également indiquer que le thermostat de votre véhicule doit être remplacé.

3.     Inspectez les pneus ainsi que le pneu de secours. Gardez-vous un manomètre pour pneus dans la boîte à gants? Assurez-vous que vos pneus sont bien gonflés et que la bande de roulement est encore assez épaisse pour adhérer à une chaussée rendue glissante par les premières pluies de l’automne.

4.     Le froid peut multiplier les problèmes, tels qu’une consommation accrue de carburant, un ralenti irrégulier, une accélération plus lente ou des démarrages plus difficiles. Demandez à votre technicien de vérifier le niveau d’eau de la batterie et le système de charge de votre véhicule.

5.     Faites inspecter la batterie de votre véhicule. Une batterie peut rapidement tomber en panne par temps froid.

6.     La chaleur de l’été peut éliminer par suintement les résines du caoutchouc des balais d’essuie-glaces. Et de vieux balais risquent de rayer le pare-brise et de brouiller la vue. Remplacez des balais d’essuie-glaces durcis ou fendillés avant que la première pluie ne vous y oblige de manière périlleuse.

7.     Vérifiez que vous avez assez de liquide lave-glace pour nettoyer votre pare-brise. Les premières pluies saisonnières peuvent enduire votre pare-brise d’une couche de saleté accumulée au cours des mois d’été.

8.     Vérifiez votre cric. Vous pourriez vous éviter de nombreuses heures de frustration au bord de la route si vous disposez des bons outils, de sorte que vous – ou un bon samaritain – puissiez effectuer le changement efficacement en cas de besoin.

9.     Votre véhicule a tendance à tirer d’un côté? C’est peut-être qu’un réglage de la géométrie s’impose. Un tel problème peut nuire à la direction et causer des dommages aux pneus.

10.   Faites vérifier l’usure et la tension adéquate des courroies d’entraînement.

11.   Demandez à un technicien qualifié d’examiner le circuit d’échappement afin de détecter toute fuite qui pourrait créer des conditions mortelles dans un véhicule fermé.

12.   Votre véhicule est-il prêt à rouler le soir ou à la brunante durant les journées plus courtes de l’hiver? Vous devriez garder en tout temps dans votre véhicule certains articles d’urgence, tels que des fusées éclairantes, des gants, une couverture, une lampe de poche et quelques outils de base.

13.   Consultez les directives du constructeur dans le manuel du propriétaire.   Même les véhicules qui roulent peu ont besoin d’un entretien régulier pour bien fonctionner.